Skip to content
shop online

Fabrication

Un mélange de qualité, modernité et tradition

Dans les établissements Cellini, le café vert, provenant de plantations dans le monde entier, est mélangé, élaboré et emballé avec le plus grand soin, pour devenir le café moulu ou en grains que nous avons les plaisir de goûter chaque jour.
Tous les processus de production sont gérés par un système informatisé qui garantit un contrôle constant, mais ce sont la grande expérience et la passion de chaque personne impliquée dans la production qui ont fait au fil du temps du café Cellini le synonyme d’une très grande qualité.

Arrivée de la matière première

Tous les jours, de grands sacs de 600/1200 kg contenant chaque origine de café arrivent dans notre établissement. Après un premier contrôle organoleptique et le passage dans des nettoyeurs, cribles et déferriseurs, les grains encore verts sont introduits dans les silos du café cru.

La torréfaction

Le café vert pénètre dans des machines appropriées dans lesquelles, à une température autour de 210°/220°, il est torréfié en 15/18 minutes. Le procédé est basé sur des courbes constantes de torréfaction conçues pour chaque mélange et contrôlées au moyen d’une méthode informatisée sophistiquée.

Durant la cuisson, la perte totale de poids du café peut osciller entre 15/16% et 20/21%, selon le degré de torréfaction en raison de l’évaporation de l’eau contenue dans le café vert. Au contraire, le volume des grains torréfiés peut augmenter aussi de 50%, diminuant considérablement le poids spécifique.

Contrôle

Immédiatement après la torréfaction, avec un instrument de laboratoire approprié, le degré de couleur du mélange est contrôlé et comparé aux paramètres définis par le laboratoire de qualité. Les mélanges conformes sont ensuite triés dans les silos appropriés pour une période de repos bien définie.

Une torréfaction plus claire a tendance à réduire l’excès d’amertume du café et à développer l’acidité et la douceur car avec un mélange plus foncé, les saveurs que l’on retrouve dans la tasse tendent à se niveler.

Mouture

Le café à moudre passe dans les groupes de mouture. Cette phase est très délicate et elle est constamment surveillée par des instruments laser. Nous contrôlons en temps réel la norme de granulométrie et, ensuite, la volumétrie du produit à peine moulu, pour obtenir ainsi une mouture homogène, constante et parfaitement conforme aux normes déclarées.

Le mélange moulu est ensuite introduit dans des silos de repos appropriés pour une période de stabilisation variable, selon les typologies de l’emballage final, entre 2 et 24 heures. Cet intervalle est indispensable pour pouvoir passer à la phase de conditionnement du produit et limiter au maximum le risque de paquets « dégonflés ».

Emballage

Tout le café torréfié est emballé sous une atmosphère modifiée, à l’exclusion des sachets de café moulu, avec des machines automatiques adaptées pour garantir la durée maximale en termes de conservation, d’arôme et de qualité du produit. Tous les emballages du café en grains comportent une valve de « protection de l’arôme ».
Le produit fini est palettisé dans des cartons ou emballé sous film thermorétractable. Il est ensuite filmé par une banderoleuse robotisée qui envoie automatiquement les palettes finies au magasin automatique de stockage.

Stockage et distribution

L’organisation du magasin respecte scrupuleusement la méthodologie PEPS (premier entré, premier sorti). C’est ainsi que sont garanties les rotations correctes des produits finis.
La distribution dans les différents canaux de vente est assurée à la fois par notre réseau commercial direct et par diverses entreprises de transport italiennes et internationales de premier plan.